les gens religieux

Publié le par clement77

je vait en etonner plus d'un 

mais certaine personnes religieuse sont plus proche de dieu que moi

un soeur par exemple est plus proche de dieu que moi

voila pourquoi je veut suivre le chemin des soeur car je veut etre plus proche de dieu

car si je suis plus proche de dieu plus je me purifie plus vite

et oui une soeur se purifie plus vite que moi

ou oui un pretre peut se purifier plus vite que moi

apres j'ai essayer de suivre le chemin de dieu au plus pres

je suis rester  10 ans sans rapport sexeul

alors j'estime avoir suivit aussi le chemin de dieu 


mais je sais que si je donnait plus je serai encore plus pres de dieu

apres il a des gens qui arrive a donner encore plus a dieu

et bien ses gens sont plus proche de dieu que moi

et ses gens se purifie plus vite que moi

 

texte interdit -18 ans

apres franchement j'ai envie de me branler quant j'en ai envie

voila je ne peut pas donner plus

voila il des personne qui y arrive

apres moi perso si j'ai envie de me branler quant je me branle

apres je fait tre attention a etre propre et a essayer de ma laver les main 

que cela ne tache pas les habits

car l'hygiene c'est important aussi

 

apres certain dise oui mait tu est seul alors c'est sale c'est pas hygienique

cela me fait bien marrer

quant un personne leche le cul d'une autre personne

la personne qui m'a dit cela il faudrait quelle m'explique ou elle est l'hygiene

voila on peut se branler et etre encore plus propre que deux personne faisant l'amour

mais la societe  me fait bien rigoler quant elle dit de se branler c'est sale comme si c'etait honteux d'etre seul

putain si on bien tout seul merde fait chier

comme je l'ai dit quant tu leche le cul a quelqun c'est encore plus sale

alors voila si on se branle et quont essaye de la laver le plus souvent posible

tout en lavant les main et meme se laver le sexe si il faut

et bien c'est plus propre que l'amour a deux

      et pis c'est tout

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article